Contacts Lettre interactions santé



<< Retour au résultat de votre recherche

Prévenir/réduire les conduites addictives et les comportements à risque des jeunes


Pourquoi ?

Le territoire Rhônalpin est particulièrement concerné par les consommations de substances psychoactives des jeunes (plus particulièrement tabac/alcool/cannabis)
0n constate en 2015 (sources enquêtes ESCAPAD, Baromêtre santé, Consultations Jeunes Consommateurs):
- Un surcroît d'initiation tabagique/situation métropolitaine
- Une prévalence d'usage régulier d'alcool en hausse continue depuis 2008
- Une fréquence accrue des épisodes d'ivresse alcoolique et d'alcoolisation ponctuelle importante (API)
- Le cannabis est en tête des consommations de drogues illicites, avec un chiffre des expérimentations autour des 49% à 17 ans.
- Une fréquentation des Consultations Jeunes Consommateurs (CJC) avec une proportion + importante de mineurs en Rhône Alpes qu'au niveau national.
La Drôme est parmi les trois départements où les jeunes sont les plus exposés à la mortalité routière (1/3 des accidents mortels concerne des jeunes entre 14 et 24 ans), la consommation de produits psychoactifs est un des principaux facteurs de risques (chiffres 2015 de la sécurité routière)
Par ailleurs, le territoire Sud-Rhône-Alpes regroupe deux départements ruraux déficitaires au niveau de la prévention du fait du nombre de promoteurs très restreint/ ou de ressources trop éloignées. Il est donc nécessaire de renforcer les partenariats existants/d'élargir le potentiel de ressources locales en formant par exemple, préalablement à toutes interventions, les professionnels en liens avec les jeunes qui vivent sur les territoires éloignés des dispositifs de prévention et de soin.
L’ensemble des résultats issu des différentes enquêtes reflète tout-à-fait les constats partagés dans nos rencontres avec ces partenaires locaux. Dans leurs attentes et besoins il est souvent questions de jeunes adultes en difficulté d’insertion professionnelle, domiciliés chez leurs parents et qui trouvent dans les groupes de pairs et les conduites à risques sur la route et avec des consommations de produits psychoactifs des échappatoires à une vie dans laquelle ils peinent à trouver leur place. Ces situations exposent les jeunes à de plus grandes prises de risque d’une part, et font d’autre part, vivre un fort sentiment d’impuissance aux professionnels qui les accompagnent.

Objectif
Prévenir et réduire les conduites addictives et les comportements à risques chez les jeunes sur le territoire Sud-Rhône-Alpes.
1) Développer des projets de promotion de la santé visant à prévenir et/ou réduire les conduites addictives et les comportements à risques des jeunes.
2) Former les professionnels qui encadrent les jeunes pour renforcer leurs compétences à intervenir sur les conduites à risques et les conduites addictives notamment à travers l’utilisation des techniques d'animation de groupe.
3) Participer au développement des relations entre les acteurs locaux et favoriser l’identification des ressources locales de prévention des addictions en assurant le continuum prévention et soin.

Comment ?

Ce programme vise à renforcer chez les professionnels qui encadrent les jeunes leurs compétences à intervenir sur cette problématique notamment à travers le montage de projet permettant le développement des compétences psychosociales des jeunes.
Ces temps de formations et d'accompagnement à la mise en œuvre de projets portés par les structures locales permettront de renforcer la confiance et les compétences des professionnels de proximité pour légitimer leurs interventions sur ces questions auprès des jeunes. Cela permettra de :
- Favoriser l’acquisition de connaissances sur la problématique des consommations de substances psychoactives par les jeunes et sur les usages des écrans ;
- Permettre une réflexion sur la posture éducative favorable à la prévention des risques liés aux consommations problématiques et aux addictions ;
- Accompagner les jeunes pour une prise de conscience des enjeux liés à ces consommations et les orienter vers d’autres ressources si nécessaire.

Ces formations peuvent prendre différentes formes en fonction des besoins et ressources de la structure demandeuse :
- une formation en équipe sur ces phénomènes et sur la posture éducative en particulier ;
- un accompagnement au montage de projet sur site, en co-construisant des projets adaptés aux conditions de vie dans ces territoires éloignés des dispositifs de soin et de prévention.
- Les actions seront co-animées avec ces personnels nouvellement formés et une aide à l’évaluation sera apportée.

En complément à l'approche thématique, l’acquisition de compétences nécessaires à l’utilisation des techniques d'animation et de gestion de groupes est particulièrement indiquée pour permettre aux professionnels d’accompagner les jeunes vers une réflexion concernant leurs consommations de produits psychoactifs et les usages des écrans (téléphone, ordinateur, télévision…), d’initier des décisions et d’encourager le changement.

Pour finir, un appui est proposé aux structures et professionnels pour permettre un continuum prévention – soin (rapprochement des CSAPA, CAARUD ou Consultations Jeunes consommateurs si besoin). Un travail d’identification des ressources locales et de mise en relation des acteurs du territoire sera favorisé.

Par ailleurs, des projets de participation et d'accompagnement à l'élaboration d'une politique de santé en faveur des jeunes sur un territoire donné sont réalisés régulièrement, tant sur le plan de l'accompagnement méthodologique au démarrage du projet, qu'à la participation au comité de pilotage ou coordination de groupes de travail, qu'à la réalisation de temps de formation, qu'à la co-construction et co-animation d'actions (CLS, communauté de communes, communautés d'agglomération...).

Début du projet
2007
Territoires concernés
07 - ARDECHE, 26 - DROME
Thématiques
Addictions / conduites à risques / dopage, Jeunes, Promotion santé, Santé mentale / compétences psychosociales
Financeurs
communauté de communes
Partenaires
ANPAA, Tempo, missions locales, CPAM, PJJ, Services de prévention spécialisée, Etablissements scolaires, Service ASE, GRETA, CFA, Centres sociaux, structures d'insertion, Structures de loisirs, MFR,communes, Com-Com...
Coordonnateur
Lydiane ARTAUD- Coordinatrice IREPS Ardèche
Référents départementaux
BAZIN Nicolas (IREPS Drôme) et Benoît LEOUZON (IREPS Ardèche)

Contact

Délégation
IREPS 26 - équipe de la Drome
Adresse
36B, rue de BIBERACH
26000 VALENCE - 26000 VALENCE
Téléphone
04 75 78 49 00
Email